L'échafaudage de Notre-Dame à la loupe avec Gigascope : voilà ce qui attend les démonteurs

Mis à jour : juin 14

Depuis le 9 juin, les démonteurs des entreprises Europe Echafaudage, Joly et Jarnias sont entrés en scène. Ils ont commencé à découper les tubes métalliques fondus les uns sur les autres, qui sont évacués grâce à une grue haute de 80 mètres. La moitié des 40 000 pièces de cet échafaudage, pesant 200 tonnes, se trouve à plus de 40 mètres de haut. La société GIGASCOPE avait photographié il y a quelques mois cet échafaufage avec un procédé déjà utilisé pour la rose ouest de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Les photos présentées aujourd'hui sont extraites de la Gigaphoto de 1,4 gigapixels réalisée par Cyril Preiss.


Diaporama ci-dessous : Cliquez pour avancer et pour agrandir les photos.

Photo © Cyril Preiss - Gigascope


Accédez au Gigascope et à l'intégralité de cette gigaphoto de l'échafaudage de la cathédrale Notre-Dame de Paris.


Le démontage de l'échafaudage a repris le 9 juin 2020

Le chantier, mis en sommeil pendant le confinement dû à la crise du coronavirus, a repris de façon progressive depuis la fin du mois d'avril. L’échafaudage a dans un premier temps été consolidé puis ceinturé de poutres métalliques sur trois niveaux afin de le stabiliser et d’empêcher tout risque d’écroulement selon l’établissement public chargé de la restauration de la cathédrale. Puis, un second échafaudage a été mis en place. L’opération de démontage de l’échafaudage doit se dérouler tout au long de l’été. Elle est réalisée par l'entreprise Europe Echafaudage en collaboration avec les entreprises Jarnias et Joly.


Grâce à des photos extraordinaires prise par la société GIGASCOPE on peut facilement se rendre compte du travail extrêmement complexe qui attend les démonterurs de cet ouvrage calciné à certains endroits ce qui a entrainé la fonte des tubes en acier qu'il faudra donc découper ...


A propos de GIGASCOPE

Gigascope est un procédé inédit développé par Cyril Preiss, ingénieur Art et Métiers, permettant de réaliser des prises de vues uniques de notre Patrimoine. Entre le microscope et le téléscope, le Gigascope révèle les micros-détails de notre Patrimoine.


Gigascope est un dispositif permettant de réaliser des photos ultra détaillées de manière automatisée de notre patrimoine afin d’en capter les moindres détails. Ce système permet de prendre des milliers de photos avec un téléobjectif 1200 mm ou 600 mm et de les réunir en une gigaphoto de plusieurs milliards de pixels (35 gigapixels pour la plus grande réalisée jusqu’à présent). Une technique inédite pour un résultat tout à fait unique et qui prend tout son sens dans la période actuelle, les événements tragiques de Notre-Dame ou encore des œuvres détruites par Daesh, nous rappelant qu’aucune œuvre n’est à l’abri de la destruction ou l’altération.

Entre le microscope qui permet de découvrir les détails de l’infiniment petit et le télescope qui révèle les détails lointains, le Gigascope donne accès aux micros-détails de grandes œuvres de notre patrimoine (bâtiments historiques, tableaux, vitraux, horloges astronomiques…). Grâce au Gigascope, il est maintenant possible de découvrir la finesse de réalisation de ces œuvres de manière totalement inédite. D’innombrables détails réalisés par les artistes, jusqu’à présent inaccessibles et oubliés, sont maintenant à portée de clic et bientôt en réalité virtuelle. Gigascope a été développé pour :

  • Réaliser un état des lieux le plus fidèle possible de notre patrimoine pour la postérité et en garder un témoignage le plus juste et précis possible en cas d’incident et / ou du passage du temps. - Rendre ce patrimoine accessible à tous: le Gigascope, un support pour les guides touristiques, un accompagnement de visites dans des musées, un outil pédagogique à disposition des enseignants …

  • Contextualiser et décrypter les oeuvres: informations intégrées aux gigaphotos (historiques, techniques, iconographiques,…) en cliquant sur des zones de la gigaphoto et à travers des visites à thème. Des historiens et spécialistes en histoire de l’art participent au projet pour sourcer les photos.

  • Créer un système de visite virtuelle d’une grande perfection permettant d’observer ce patrimoine dans toute sa splendeur en réalité virtuelle.

  • Mettre à disposition des scientifiques un matériel d’une qualité sans précédent dans le cadre de leurs recherches. Les gigaphotos pourront également servir pour pratiquer des expertises avant travaux / restauration / transport, ou encore permettre à des archéologues de réaliser des instantanés réguliers de fouilles.

A propos de Cyril Preiss : Cyril Preiss créateur de Gigascope Ingénieur Arts et métiers, Cyril Preiss a travaillé pendant 10 ans en tant qu’expatrié (Brésil, Chili, Algérie, Abu Dhabi, Bahrein, Qatar…). Passionné de photographie, il a publié une dizaine de livres et guides, réalisé des expositions de ses travaux en France et en Algérie. Il est également l’auteur des photographies du livre sur Gerberoy, publié par la collection des monuments nationaux en 2019.

www.gigascope.net

cyrilpreiss@gigascope.net

www.linkedin.com/company/gigascope

RETROUVONS  LES  CHEFS  D'ŒUVRE  DE  BOIS  DE  NOTRE-DAME  DE  PARIS

Association française pour la restauration de la charpente bois de la cathédrale Notre-Dame de Paris

  • LinkedIn
  • Charpente Bois Notre-Dame
  • Facebook - White Circle
  • Blogger - White Circle
flag-us.png

© 2019  |  Restaurons Notre Dame  |  Association Loi 1901  |  Contact  |