La « forêt » de Notre‐Dame reproduite en maquette par les Compagnons Charpentiers du Tour de France

Mis à jour : juin 3

Notre‐Dame de Paris est l’un des joyaux du patrimoine mondial, hérités de l’épopée de la construction des cathédrales initié il y a plus de huit cents ans. Son histoire est intimement liée à celle des corporations d’artisans spécialisés de haut-niveau, depuis la création de la Cathédrale et lors de sa transformation au fil des siècles. Le Compagnonnage a permis de maintenir vivants les savoirs précieux de ces fabuleux Bâtisseurs de Cathédrales.


Au lendemain de l’incendie du 15 avril 2019 qui a ravagé une partie des bâtiments et la symbolique flèche imaginée par Viollet-le-Duc, les Compagnons du Tour de France se sont mobilisés pour rendre hommage à cette Grande Dame, en réalisant une reproduction-maquette de sa charpente, surnommée la « Forêt ».

Ce projet achevé en mars 2020, devait être présenté ce printemps au public, mais l’actualité en a décidé autrement. Les Compagnons du Tour de France dévoilent quelques photos aujourd’hui, avant une exposition qui se tiendra à l’automne 2020 à Anglet.


GENESE DE L’INITIATIVE

Les Compagnons ont été particulièrement émus par la destruction, en avril 2019, de Notre‐Dame‐de‐Paris, icône du patrimoine mondial, que leurs anciens avaient bâti puis restauré dans le passé.

En effet, dès sa création puis lors de sa réfection à partir du milieu du XIXe siècle, Viollet‐le‐Duc décida de refaire la flèche à la croisée du transept. Usée par les intempéries, elle avait dû être démontée, un travail confié alors à l’entreprise Bellu, créateur de la flèche de la cathédrale d’Orléans et de la Sainte Chapelle. Le "gâcheur" de ce chantier, responsable du tracé, de la taille et du levage de l’ouvrage, était le compagnon du Devoir de Liberté Georges, "l’Enfant du Génie", un nom compagnonnique prédestiné !

Au lendemain de l’incendie, les Compagnons Charpentiers des devoirs du Tour de France de la ville d’Anglet (Pyrénées‐ Atlantiques) se sont mobilisés pour lancer un projet de reproduction de cette charpente disparue : un "chef d’œuvre" dans le vocabulaire des compagnons.

Commence alors un important travail préparatoire pour rechercher les références historiques de cette charpente dans diverses archives, réaliser une étude des épures et de la conception, trouver le bois et surtout, les hommes pour réaliser ce travail... Trois itinérants charpentiers, bien secondés par les anciens de notre siège compagnonnique d’Anglet, se portent volontaires pour réaliser cet ouvrage.

LES DEFIS TECHNIQUES DE REALISATION DE LA MAQUETTE

Réalisée à l’échelle 1/20e, l’ouvrage a fière allure !


Les archives montrent tant de variantes de la charpente qu’il est difficile de revendiquer une reproduction à l’identique. L’ambition des porteurs du projet a donc été de rester fidèle au travail des pères fondateurs de Notre‐Dame.

Pour rester dans le ton de la charpente d’origine, c’est le chêne qui a été choisi pour réaliser ce travail, l’échelle choisie permettant de réaliser les assemblages traditionnels dans de bonnes conditions. La particularité de cette charpente est de ne pas avoir d’enrayure basse, en raison des voûtes qui émergent, on a seulement des entraits retroussés et une conception de charpente de type sur poteaux qui permet cette émergence des voûtes entre les jambages de la charpente, cette partie de l’ouvrage étant enchâssée entre les murs.


La conception autour de la flèche a constitué l’une des difficultés majeures de l’ouvrage. Sa hauteur d'une dimension très rare (44 mètres) pour de la charpente traditionnelle, d’autant qu’elle doit supporter des dizaines de tonnes de plomb pour la couverture !

Le talent de nos amis peintres a également transformé en maçonnerie plus vraie que nature le contreplaqué qui figure les murs.

Touche finale incontournable de ce chef d’œuvre : les statuts ont été modélisées en chêne elles aussi, et les connaisseurs imagineront aisément le travail phénoménal des couvreurs de l’époque pour réaliser l’étanchéité, autour de tant d’obstacles présents dans et autour de cette flèche.

L’ouvrage finale se compose de la charpente et d’un tréteau qui a permis aux acteurs du projet de travailler un domaine particulier du trait de charpente : « le croche » qui désigne l’assemblage de bois courbes... En raison de l’épidémie, l’estrade, préparée sur un autre site ne sera assemblée qu’après le déconfinement.

Nombreux étaient les compagnons à bercer le rêve de voir un chef d’œuvre dédié à cette mythique charpente... Mêlant tracé ancestral et tracé assisté par programme informatique, ils ont démontré que tradition et modernité peuvent s’allier pour la bonne cause.

Une belle façon de rendre hommage à un élément phare du patrimoine français, qui en son temps, a permis de construire le compagnonnage !


EXPOSITION DU CHEF D’OEUVRE

Achevé juste avant le confinement, la maquette a tout juste eu le temps d’être présentée aux compagnons d’Anglet. Partiellement démontable, une exposition itinérante sera proposée à la rentrée en Région Nouvelle Aquitaine et en France. D’ici là, vous pouvez venir la découvrir dans les locaux des Compagnons du Tour de France d’Anglet.

ILS ONT RENDU CE PROJET POSSIBLE
  • Les trois itinérants pour la partie charpente : Valentin Portello « Bressan », Armand Dumesnil

  • « Normand » et Yann Férotin « Provençal » ;

  • Jean Michel Hourcade «Basque la Ténacité»,compagnon charpentier des devoirs, qui a mis à

  • disposition des trois aspirants les locaux, le matériel, l’accès au programme Cadwork... tout en participant à la taille du fameux tréteau !

  • La coopérative Artbois UMB, qui a fourni le chêne sec ;

  • Peinture en trompe‐l’œil : Bruno Vidil « Auvergnat L’ami du Tour de France », et Eddy Laurenco, jeune peintre

  • Un grand merci également aux nombreux compagnons charpentiers des Devoirs du Tour de France qui ont apporté leur soutien...


QUI SONT LES COMPAGNONS DU TOUR DE FRANCE ?

La Fédération nationale des Compagnons du Tour de France est un réseau d’établissements qui proposent des formations aux métiers du bâtiment et de l’ameublement, en Alternance ou en Formation Continue. 16 centres de formation, répartis sur le territoire national, dispensent des formations professionnelles diplômantes et qualifiantes répondant aux enjeux contemporains des métiers.

Plus d'informations sur : www.compagnonsdutourdefrance.org


CONTACT QUESTIONS TECHNIQUES

Christophe Augeard, président des Compagnons du Tour de France Nouvelle‐Aquitaine | ch.augeard@orange.fr | 07 60 34 26 30 Jean‐Paul Chapelle | cmo.jpc@wanadoo.fr | 06 08 26 40 27

CONTACT MEDIAS

Fédération nationale des Compagnons du Tour de France

carine.dieu‐romastin@compagnonsdutourdefrance.org | 06 16 50 37 27

16,860 vues

RETROUVONS  LES  CHEFS -D'ŒUVRE  DE  BOIS  DE  NOTRE-DAME  DE  PARIS

Association française pour la restauration de la charpente bois de la cathédrale Notre-Dame de Paris

Reconnue d'intérêt général à caractère culturel

  • LinkedIn
  • Charpente Bois Notre-Dame
  • Facebook - White Circle
  • Blogger - White Circle
flag-us.png

© 2019  |  Restaurons Notre Dame  |  Association Loi 1901  |  Contact  | Téléchargez la  plaquette de l'association  |