Succès pour la 1ère conférence-cathédrale Restaurons Notre-Dame à Nevers qui a réuni 400 personnes

Dernière mise à jour : 5 juil.

Cette Conférence-Cathédrale, la première en France d'une série de vingt cinq à venir dans les prochains mois au coeur des cathédrales françaises, était organisée par le COBATY Nièvre en partenariat avec l’association culturelle d’intérêt général Restaurons Notre-Dame (rND). Elle s'est déroulée dans la Cathédrale Saint-Cyr et Sainte Julitte de Nevers, joyau de l'architecture médiévale aux deux styles dominants (gothique et roman).

Dix intervenants ce sont succédés devant plus de 400 spectateurs sur le thème de la conservation et la restauration de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, dont Jonathan Truillet, Directeur-adjoint des opérations à l'établissement public chargé de la conservation et de la restauration de Notre-Dame de Paris, représentant le Général Jean-Louis Georgelin, son Président.

Cette manifestation a été clôturée par Denis Thuriot, Co-Président du réseau des Villes-Cathédrales et Maire de Nevers. L'ensemble de la manifestation sera disponible prochainement en vidéo ...



1 - Madeleine Rousset-Charpenet (Présidente du Cobaty Nièvre) / 2 - Marc Louail (Architecte des Bâtiments de France) / 3 - Pascal Jacob (Président de Restaurons Notre-Dame (rND) / 4 - Franck Besançon (Président de la Commission Scientifique de rND) / 5 - Jonathan Truillet (Directeur adjoint des opération à l'établissement public en charge de la conservation et de la restauration de Notre-Dame de Paris / 6 - Gilles Duchanois (Chef du programme universitaire et scientifique de Restaurons Notre-Dame) / 7 - Christophe Augeard (Président des Compagnons d'Anglet) / 8 - Didier Verlynde (Secrétaire général de Restaurons Notre-Dame) / 9 - Jean-Paul Chapelle (Past-Président des Compagnons du Tour de France).



Les savoir-faire d'excellence et des patrimoines culturels immatériels mis à l'honneur

Cette conférence s’est voulue porteuse d’un message fort, à savoir celui d’une prise en compte opérationnelle pour la restauration de Notre-Dame de Paris des savoir-faire d'excellence et des patrimoines culturels immatériels reconnus par l’Unesco, dont le Compagnonnage, qui est inscrit en tant que réseau de transmission des savoirs et des identités par le métier.

Mêlant théorie et pratique, Compagnons, artisans d’art et œuvriers, mais aussi Grandes

Écoles d’architecture et d’industrie du bois, cette conférence fit appel tout autant à des érudits du compagnonnage et des chantiers cathédraux, qu’à des Compagnons, des scientifiques et des professionnels de la conservation, de l’architecture et du monde forestier, qui se mobilisent autour de la restauration la Cathédrale.


Elle a proposé, grâce à la présence de Jonathan Truillet, représentant du Général Jean-Louis Georgelin, un état des lieux extrêment précis des travaux de conservation et de restauration de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, patrimoine mondial de l’humanité, médiéval et du XIXe siècle ainsi que les grands défis techniques, patrimoniaux et scientifiques que représente ce chantier.


Le temps des cathédrales et le temps des forêts sont liés : Restaurons Notre-Dame présentera une action qui symbolise cette universalité : Les Futaies Notre-Dame

Les bois de « la Forêt » de Notre-Dame de Paris (nom donné à sa charpente médiévale) étaient un matériau, mais aussi un symbole... L’arbre, la forêt et le bois sont présents dans l’imaginaire de tous les peuples, sociétés, cultures et spiritualités. Temps des cathédrales et temps des forêts sont liés. Cette conférence fut également l'occasion pour Restaurons Notre-Dame (rND) et son Secrétaire Général, Didier Verlynde, , de présenter une action symbolique d’accompagnement du projet de restauration qui matérialise symboliquement cette universalité : Les Futaies Notre-Dame, dont la première a été inaugurée quelques heures après cette conférence, en forêt des Bertranges, à quelques kilomètres de la Cathédrale de Nevers, chênaie exceptionnelle qui a fourni plusieurs chênes pour la future flèche de Notre-dame de Paris ...


Un programme dense en cinq thèmes ...

Madeleine Rousset-Charpenet, Présidente du COBATY Nièvre a introduit cette première conférence-cathédrale animée par Denis Chaumereuil, journaliste au Journal du Centre.

(Thème I) Pascal Jacob Président de l'Association Restaurons Notre-Dame, est revenu sur l'incendie des 15 et 16 avril 2019 et sur les fondamentaux qui ont conduit à la création de l'association française pour la restauration de la charpente en bois de la cathédrale Notre-Dame de Paris (Restaurons Notre-Dame - rND). Il a évoqué les objectifs de rND, les différentes actions engagées depuis trois ans, les partenariats avec plusieurs Grandes Ecoles & Universités pour l'étude des charpentes de Notre-Dame, les compagons du Tour de France, l'Union Compagnonnique, les territoires ayant fourni les chênes, ...


Photo : Pascal Jacob & Didier Thuriot Maire de Nevers, Co-Président du réseau des Villes-Cathédrales 


(Thème II) Jonathan Truillet, Conservateur en Chef du Patrimoine, Directeur-adjoint opérationnel à l’Établissement Public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris a procédé à un état des lieux très illustré du chantier de conservation et de restauration de Notre-Dame de Paris. Seront abordés : les défis et les solutions techniques durant la sécurisation de la cathédrale Notre-Dame, la mise hors d'eau de l'édifice, la sécurisation de la croisée des transepts, la restauration des chapelles, la sélection et la récoltes des chênes destinés à la future charpente, le nettoyage approfondi des sols et, enfin, tous les défis scientifiques entrepris pour la restauration.


(Thème III) Franck Besançon, Président de la Commission scientifique de Restaurons Notre-Dame (rND), Maître de Conférence et Directeur de la chaire partenariale « Architecture et construction bois : du patrimoine au numérique » a présenté a les études scientifiques et universitaires initiées par l'Association Restaurons Notre-Dame depuis 2020 et entreprises par une centaine d'élèves architectes & ingénieurs déjà diplômés ainsi que leurs enseignants issus de six Grandes Écoles et universités françaises et européennes (elles ont été réalisées dans le cadre d'un Master II génie civil spécifique et dédié entièrement à la restauration de Notre-Dame de Paris en relation avec le comité d'experts de rND). Il a évoqué également les études toujours en cours dans le cadre de Programmes de Fin d'Etudes d'Ingénieurs (PFE) sur des points spécifiques des futures charpentes et flèche.


(Thème IV) Jean-Paul Chapelle, Compagnon du Tour de France, Ancien Président National de la Fédération des Compagnons du Tour De France a évoqué la nécessaire prise en compte opérationnelle pour la restauration de Notre-Dame de Paris des savoir-faire d'excellence et des patrimoines culturels immatériels reconnus par l’Unesco, dont le Compagnonnage qui est inscrit en tant que réseau de transmission des savoirs et des identités par le métier. Christophe Augeard, Président des Compagnons du Tour de France d'Anglet présentera le partenariat engagé avec l'association Restaurons Notre-Dame et la Fédération Nationale des Compagnons du Tour de France symbolisé par la mise en valeur du Chef-d'oeuvre des charpentes de Notre-Dame réalisés par trois jeunes Compagnons et leur Gâcheur, Jean-Miche Hourcade.


Thème (V) Didier Verlynde, Secrétaire Général de l'Association Restaurons Notre-Dame, a présenté une synthèse des données statistiques de référence pour caractériser la ressource en chêne en France ainsi qu'un éclairage sur l’évolution entre XIIe et XXIe siècle au regard des pratiques de gestion forestière et de l’évolution des technologies du bois. Il a proposé de découvrir, le temps d’un voyage en images, comment l’histoire des cathédrales et l’histoire des forêts ont croisé l’histoire des hommes et quelle part y a pris le Nivernais où se situe notamment l'un des plus belles chênaies d'Europe : la forêt des Bertranges. Il a présenté enfin l'opération nationale "Les Futaies Notre-Dame", initiative unique qui se propose de donner à voir et à comprendre ces chênaies dont pourraient être issus les bois de charpente de Notre-Dame de Paris ...


Symbole de cette soirée : La restauration à l'identique de la cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Nevers

L'association Restaurons Notre-Dame prévoit d'organiser une série de conférences qui se dérouleront entre 2022 et 2024. Le lieu choisi pour ces rencontres est particulièrement symbolique puisque qu'elles se dérouleront dans plusieurs cathédrales françaises. Pour cette première conférence, le choix de Nevers n'est pas anodin. En effet, la cathédrale Saint-Cyr et Sainte-Julitte domine la ville depuis des siècles. Elle a fait l'objet d'une reconstruction suite aux tragiques évènements de juillet 1944 : un bombardement allié manque sa cible et détruit une grande partie de l'édifice. La guerre terminée, la reconstruction débute. Un chantier mené par étapes depuis le bombardement, il a fallu plus d'une vingtaine d'années de travaux de restauration réalisée à l'identique y compris sa charpente en chêne. Puis s'est poursuivi le chantier de la création des vitraux, quant à eux, très contemporains ...


Le Journal du centre (16/07/2015)